Brasero

La collection Brasero édite notamment des œuvres ayant déjà connu une publication en album ou en presse. Des auteurs qui ont laissé leur empreinte, à découvrir ou redécouvrir par le public francophone.

Affichage des 2 ouvrages

Les Indes noires

Philippe Drumel

Très profond descendent les mineurs et très haut volent les pigeons. Mais ces oiseaux voyageurs peuvent parfois porter de lourds secrets et les mineurs, enracinés dans leurs corons, si bien croire à leurs rêves qu’ils décollent de la réalité.

Quatre récits autour d’une communauté minière boraine, de la seconde guerre mondiale au tout début des années cinquante, où l’histoire locale se mêle à la grande Histoire.

Avec des personnages marqués par leur condition et leur passé, campés d’un trait expressif, Les Indes noires aborde les thèmes du déclin déjà pressenti de l’industrie des charbonnages, de l’Occupation allemande, de l’affrontement entre ouvriers et patronat ou encore de l’intégration des populations étrangères.

Une comédie humaine empreinte de réalisme poétique, ancrée dans la réalité.
Une réalité noire, noire comme du charbon…

 

Cet album regroupe quatre récits publiés de 1991 à 1994 dans la revue (À suivre).

Femmes fatales

Lian Ong

Neuf courts récits, de deux à neuf pages, mettent en scène des « femmes fatales »… mais pas dans le sens où on l’entend habituellement.
D’un trait réaliste souple et sensuel, Lian Ong tourne en dérision les rapports homme/femme ou plutôt masculin/féminin.

Ses personnages – de l’acrobate homosexuel à la vieille femme en passant par la détective ou les petites filles – refusent d’être victimes de la domination masculine, s’en jouent ou rétablissent une vérité : beau sexe ne rime pas avec sexe faible.

Beaucoup d’humour grinçant dans ces récits où l’auteur propose une vision ironique et parfois bien peu flatteuse des mâles, des machos aux hommes-objets.

 

Cet album est l’édition française de Fatale Vrouwen, paru en 1990 chez Sherpa.